Madagascar, Malawi : alerte humanitaire

De retour de mission à Madagascar et au Malawi, la Sous-Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Kyung-Wha Kang, a insisté mercredi lors d’une conférence de presse à New York sur la gravité de la crise humanitaire dans ces deux pays.

« Durant ma mission au Malawi et à Madagascar, il était clair que les conditions liées à El Nino ont aggravé les vulnérabilités, entraînant de graves pénuries alimentaires », a dit Mme Kang lors de cette conférence de presse.

Au Malawi, près de 40% de la population, soit environ 6,5 millions de personnes, devraient faire face à un manque de nourriture lors du pic de la saison ‘maigre’ en janvier, a-t-elle précisé.

A Madagascar, dans la région du Grand Sud, l’ampleur de la sécheresse a ravagé les capacités des communautés à faire face alors qu’elles ont déjà du mal à vivre de l’agriculture. « Une pauvreté chronique due à des décennies de marginalisation et à un manque d’investissements en matière de développement signifie que l’assistance humanitaire a dû combler les manques », a souligné Mme Kang.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.