IDEX Toulouse. Valls annonce des aides à l’Université de Toulouse

IDEX Toulouse. Valls annonce des aides à l'Université de Toulouse

IDEX Toulouse. Valls annonce des aides à l'Université de ToulouseSuite l’annonce du retrait de l’IDEX (Initiative d’excellence) à l’université fédérale toulousaine, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, avait fait part de son inquiétude auprès de Manuel Valls, premier ministre.

Le premier ministre vient d’adresser en retour un courrier à la présidente de Région, dans lequel il reconnaît que « la construction d’une université de recherche reconnue à l’international sur le site de Toulouse constituerait un atout incontestable pour la France ».
Indiquant par ailleurs que sa « puissance scientifique n’est pas en cause ». Le premier ministre a assuré la présidente de Région du soutien du Gouvernement dans les démarches à venir de l’université fédérale pour sa reconquête du label : « le gouvernement est prêt à accompagner le site toulousain pour qu’il retrouve une dynamique susceptible de lui permettre d’atteindre cet objectif ». Il ajoute « si les établissements du site en font la demande, le Gouvernement est prêt à fournir une assistance juridique de haut niveau de manière à dégager des pistes institutionnelles qui seraient adaptées. (…) je peux missionner une personnalité de stature internationale pour conseiller les responsables des établissements dans leur recherche de solution. »

Manuel Valls confirme également les financements accordés à l’université fédérale toulousaine au titre des LABEX et des IDEFI et rappelle l’engagement de l’Etat aux côtés de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, dans le cadre du CPER. « Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, et le Commissariat général à l’investissement s’engagent en outre à maintenir une dotation à hauteur de 30 % du budget IDEX, évitant ainsi l’arrêt brutal d’actions de recherche et de formation structurantes pour le site. (…) j’ajoute que les crédits reçus au titre de l’IDEX mais non engagés à ce jour pourront être mobilisés pour des actions relevant de l’objectif de l’action Initiative d’excellence ».

« Avec le soutien de l’Etat, nous devons relancer une nouvelle étape collective car l’enseignement supérieur et la recherche sont un des moteurs de développement essentiels de notre territoire. Il faut amplifier la dynamique d’intégration permettant à l’université toulousaine de poursuivre son nécessaire développement. Je m’y engage et j’y serai attentive. Les moyens déployés sur l’Académie de Toulouse, au titre du Contrat de Plan, en faveur des acteurs, des territoires et du transfert technologique constituent un socle solide et cohérent que je souhaite voir renforcé grâce à la mobilisation de financements régionaux, nationaux et européens », a notamment déclaré Carole Delga à la lecture de ce courrier.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.