Toulouse. 3 personnes mises en examen pour l’assassinat d’Amouroux

l'homme exécuté par un commando à Toulouse était il un parrain toulousain
La victime était également chanteur de raï. Photo facebook
l'homme exécuté par un commando à Toulouse était il un parrain toulousain
La victime était également chanteur de raï. Photo facebook

Miloud Kherroubi, soupçonné d’être le parrain d’Arnaud Bernard a été assassiné par un commando, mi juin dans le bar “le tout va bien” du quartier Amouroux à Toulouse. Les hommes, 3 ou 4 selon les sources étaient armés et cagoulés. Bien organisés ils ont rapidement fui avant l’arrivée des policiers. Mais ils ont commis des erreurs exploitées par les enquêteurs.

Les trois hommes arrêtés en début de semaine ont été mis en examen pour des faits qualifiés d’homicide en bande organisée. Ils auraient été identifiés grâce à des traces d’ADN laissées dans le bar. Mais aussi par leurs téléphones portables localisés dans le quartier à l’heure du meurtre. Ils risquent de lourdes peines de prison et ont été placés sous écrous en attendant de nouveaux actes de procédure.

Les motivations de cet assassinat n’ont pas encore été déterminées. Les trois suspects mis en examen pour des faits graves et concordants, n’auraient, selon des sources proches de l’enquête pas souhaité s’exprimer devant les policiers. Guerre des gangs pour le contrôle d’un territoire de deal ? Affaire d’honneur ? Toutes les pistes restent pour l’heure ouvertes assure t on du côté du commissariat.

Cet assassinat par arme à feu a été suivi par deux autres règlements de compte sanglants. Le premier dans le quartier du Mirail dans la nuit du 21 au 22 juin dernier. Et le deuxième, voilà une semaine, dans une discothèque d’Arnaud Bernard. Trois meurtres “à la marseillaise” en moins de 15 jours qui ont ému de nombreux toulousains. Les syndicats de police toulousains ont demandé des effectifs supplémentaires.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.