un Centre Spatial Universitaire va voir le jour à Toulouse

un Centre Spatial Universitaire va voir le jour à Toulouse

un Centre Spatial Universitaire va voir le jour à ToulouseUn centre spatial Universitaire vient d’être acté à Toulouse. Un regroupement de compétences qui va dans le sens des fameuses “initiatives d’excellences” d’un label IDEX récemment perdu, avec son enveloppe financière par l’Université de Toulouse.

Au sein de l’Université fédérale de Toulouse, l’ISAE-SUPAERO, le CNRS, l’ENAC, l’Université Toulouse III – Paul Sabatier, l’ONERA, l’INSA Toulouse et l’INP Toulouse créent avec le soutien du CNES le « Centre spatial universitaire de Toulouse ». Ce Groupement d’intérêt scientifique (GIS) aura pour mission de promouvoir et fédérer les actions de recherche et de formation pluridisciplinaires dans le domaine des nano systèmes spatiaux.

Ce Centre spatial universitaire de Toulouse devrait permettre “de développer et de réaliser de nouveaux projets de nano-satellites et de soutenir des programmes de R&D dans le domaine des nano-systèmes spatiaux afin de réaliser des missions scientifiques ou technologiques” selon ses initiateurs.

Selon les spécialistes du sujet, le travail sur les nano satellites représente une voie de recherche et d’enseignement très intéressante car il préfigure des architectures avioniques hautement intégrées et constitue une plateforme idéale pour des projets étudiants.

Ce projet a été monté par la professeure Bénédicte Escudier (ISAE-SUPAERO) qui devrait en assumer la direction pendant la première année.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.