Brexit. Les Britanniques vont quitter l’Union européenne

Brexit. Les Britanniques vont quitter l'Union européenne
Cette victoire de l'Euroscepticisme est aussi une défaite des représentants de l'Union, membres du conseil ou de la commission. Photo DP

 

Brexit. Les Britanniques vont quitter l'Union européenne
Cette victoire de l’Euroscepticisme est aussi une défaite des représentants de l’Union, membres du conseil ou de la commission. Photo DP

Les résultats du référendum sur le maintien ou non du Royaume Uni dans l’Union européenne sont partiellement tombés vendredi matin. Selon la presse britannique, le camp du leave arriverait en tête avec quelques 52% des bulletins. A 6h du matin il reste une centaine de circonscription à dépouiller mais la tendance se confirme, les britanniques devraient quitter l’Union européenne.

Coup de tonnerre et journée historique

Plusieurs membres du leave ont d’ores et déjà revendiqué la victoire. Les marchés financiers asiatiques sont dans la tourmente. Le cour de livre sterling s’effondre et une vague d’inquiétudes submerge l’Europe et les milieux économiques mondiaux. En pleine compétition de l’Euro, ce vote apparaît désormais historique et marque un tournant majeur dans l’histoire de l’EUrope. Pour la première fois, l’Euroscepticisme s’exprime dans un vote massif.

En Angleterre, la donne politique devrait rapidement évoluer. Le peuple est très divisé. A l’issue d’une campagne qui a coûté la vie à une députée travailliste  en campagne pour le maintien dans l’Europe, les britanniques vont désormais devoir trouver une issue à cette crise politique. Le Premier ministre conservateur, David Cameron sort affaibli d’une campagne qu’il a décidé et dans laquelle il s’est engagé dans le camp du maintien. Les nationalistes sont renforcés.

quel statut pour les nombreux britanniques installés dans la région ?

Pour les nombreux britanniques ou entreprises britanniques installées en France, va désormais se poser la question de leur statut. Conséquence du Brexit, ils ne bénéficieront plus de la liberté de circulation et d’installation dans les pays membres de l’Union européenne. Cette question centrale pour des milliers de personnes va t elle désormais rebondir dans des négociations bilatérales ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.