Après Orlando les Nations Unies demandent le contrôle des armes aux Etats Unis

La tuerie d’Orlando a causé la mort de 49 personnes dans une discothèque Gay. L’auteur de ce massacre a revendiqué son acte au nom de l’Etat Islamique Daech. Connu des services du FBI pour sa radicalisation, le djihadiste a pourtant réussi à se procurer un fusil mitrailleur et des armes de poing quelques jours avant de passer à l’acte. Cette affaire fait rebondir le débat sur le libre commerce des armes aux Etats Unis. Un sujet qui devrait être au coeur de la campagne présidentielle entre Clinton et Trump.


La pire fusillade des États-Unis a fait 49 morts à Orlando Label : Huffington Post

Les Nations Unies ont vivement réagi à cette attaque par la voix du Haut Commissaire aux droits de l’homme. Il s’interroge aujourd’hui : « Combien encore de massacres d’écoliers, de collègues, de fidèles afro-américains, – combien d’autres fusillades individuelles contre des musiciens talentueux telle que Christina Grimmie, ou de responsables politiques comme Gabrielle Giffords faudra-t-il avant que les Etats-Unis n’adoptent une solide régulation des armes? Pourquoi n’importe quel civil dans n’importe quel endroit devrait pouvoir acquérir un fusil d’assaut ou d’autres armes à haut calibre faites pour tuer un grand nombre de personnes?”
« On peine à trouver une justification rationnelle pour expliquer la facilité avec laquelle des gens peuvent acheter des armes à feu, y compris des fusils d’assaut, en dépit d’antécédents criminels, de recours à la drogue, de violence domestique et de maladies mentales ou de contact direct avec des extrémistes – tant dans le pays qu’à l’étranger », a déclaré le Haut-Commissaire dans un communiqué de presse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.