pétards et bombes agricoles contre les policiers à Toulouse

8 policiers ont été blessés jeudi matin à Toulouse lors d’une opération de rétablissement de l’ordre. Les policiers avaient pour ordre de déloger les manifestants opposés à la loi travail qui tentaient de bloquer, une nouvelle fois, l’accès au centre ville de Toulouse secteurs Ponts Jumeaux. La situation a rapidement dégénérée. Les policiers ont été attaqués par des manifestants radicaux à coups de pétards et de bombes agricoles. Un bilan fait état de 8 policiers blessés légèrement. Certaines sources font état de deux journées d’interruption temporaire de travail ITT. Le syndicat Unité SGP a tenu à “saluer leur courage, leur abnégation et leur apporte son total soutien”. USGP dénonce dans un communiqué publié quelques heures après ces nouveaux dérapages “ces violences inacceptables à l’encontre de forces de l’ordre et demande la plus grande fermeté face aux auteurs d’agressions sur les policiers”. Selon la préfecture de Haute Garonne, deux personnes ont été arrêtées lors de ces affrontements violents.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.