Blocages, violences, arrestations, le bilan d’une matinée de contestation à Toulouse

Blocages, violences, arrestations, le bilan d'une matinée de contestation à Toulouse
Blocages, violences, arrestations, le bilan d'une matinée de contestation à Toulouse
A Toulouse, la mobilisation contre la réforme du Code du Travail portée par le gouvernement Valls reste forte.

La nouvelle journée de mobilisation contre la loi travail à Toulouse a été marquée par une série d’actions matinales. Et de violences. Elle s’est poursuivie en milieu de journée par une manifestation.

Cette nouvelle journée d’action contre la réforme du Code du travail a débuté par plusieurs opérations aux entrées de Toulouse ce jeudi matin. Menées par des représentants des collectifs opposés à la loi El Khomri. D’un côté une opération péage gratuit. De l’autre un nouveau blocage dans le secteur des Ponts Jumeaux. Les forces de l’ordre sont intervenues pour débloquer la situation et éviter un nouveau chaos sur la rocade toulousaine. S’en est suivi des échanges violents. 5 policiers ont été blessés lors des affrontements. 2 personnes ont été interpellées “pour violences”.

Dès midi, la nouvelle manifestation organisée par la CGT, SUD et FO a réuni plusieurs milliers de personnes (2200 selon la police, 8000 selon les organisateurs) dans le centre ville de Toulouse avec un point d’orgue devant le siège toulousain du Medef.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.