Pris pour cibles dans les manifestations, les policiers expriment leur raz le bol

Dans toute la France, les syndicats de policiers ont organisé ce mercredi des manifestations pour dire stop à la “haine anti flics”. Ces rassemblements unitaires ont été très suivis notamment Toulouse ou Paris où des centaines de policiers ont exprimé leur raz le bol. Face aux policiers quelques dizaines de manifestants s’étaient réunis pour pointer les violences policières.

Depuis les attentats de Charlie Hebdo puis ceux du 13 novembre à Paris, la police est extrêmement sollicitée. Les manifestations violentes se succèdent. Des dizaines de policiers ont été blessés lors d’affrontements avec les casseurs ou les éléments les plus radicaux de la contestation sociale.

Copyright : BFM TV

[the_ad id=”87447″]

Avec plus de 300 policiers et gendarmes blessés depuis le début du mouvement, les forces de l’ordre sont souvent prises pour cible au cours des manifestations contre la loi Travail. Lassés, les policiers estiment être devenus “un exutoire à la colère sociale”. Raphaël, policier qui exerce dans une unité de voie publique à Nantes, assure n’avoir jamais vu une telle viol…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.