Pédophilie. Deux autres prêtres condamnés, exercent à Toulouse

Un prêtre condamné pour viol sur mineur a été suspendu de ses fonctions mardi matin. Le chef de l’Eglise toulousaine fait état de deux autres prêtres toulousain, condamné l’un pour atteinte sexuelle sur mineurs de moins de 15 ans, l’autre pour détention d’images pédopornographiques.

pretres pedophiles Toulouse
Le chef de l’Eglise de Toulouse fait état de deux autres prêtres condamnés à Toulouse et de “signalements” Photo Alex Proimos  CC BY 2.0

 

L’archevêque de Toulouse Mgr Robert Le Gall mise sur la transparence. Sous pression depuis les révélations du journal Mediapart,  le chef de l’église catholique dans la région a décidé de suspendre le prêtre condamné pour viol sur mineur qui exerçait dans une paroisse du nord du département de Haute Garonne. Mgr Robert Le Gall a également fait état de deux autres cas de prêtres condamnés dans des affaires de pédophilie. L’ecclésiaste condamné pour des faits d’atteinte pour atteinte sexuelle sur mineur serait aujourd’hui “retiré et n’a aucun contact direct ou indirect avec des enfants” a indiqué l’évêché. Le deuxième condamné pour détention d’images pédopornographiques serait “placé dans un ministère non paroissial, auprès d’adultes uniquement“.

Et “J’ai par ailleurs reçu des signalements” a indiqué l’archevêque sans toutefois préciser s’il avait ou non transmis ces “signalements” aux autorités judiciaires. Et sans en préciser la teneur

[the_ad id=”87447″]

Il est à noter que l’archevêque de Toulouse a tenu à condamner fermement les actes délictueux des membres du clergé et déclaré : “Depuis quelques semaines, de nombreuses victimes d’actes de pédophilie de la part de prêtres s’expriment. Ces victimes nous font entendre leur souffrance et leur difficulté à se reconstruire après toutes ces années. Savoir des prêtres coupables d’actes de pédophilie encore en exercice les blessent et les scandalisent. J’entends ces victimes et je tiens à leur témoigner ma proximité. Les actes qu’elles ont subis sont extrêmement graves, d’autant plus de la part de prêtres. Je condamne fermement ces crimes.”

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.