Violences lors de la Manifestation contre la loi Travail : 3 arrestations à Toulouse

Violences manifestations Loi Travail Toulouse police
Des groupes d'individus parfois masqués s'en sont pris aux forces de l'ordre à Toulouse Photo Par TaelTravail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6425300

En marge des manifestations contre la loi travail de nombreuses violences condamnées par de nombreux responsables politiques.

Des groupes d'individus parfois masqués s'en sont pris aux forces de l'ordre à Toulouse Photo Par Tael — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6425300
Des groupes d’individus parfois masqués s’en sont pris aux forces de l’ordre à Toulouse Photo Par Tael —  CC BY-SA 3.0

 

Des violences ont opposé casseurs et forces de l’ordre dans plusieurs grandes villes de France jeudi à l’occasion de la journée nationale de mobilisation contre la réforme de la loi travail. A Toulouse, la manifestation composée de 3800 à 6000 personnes a été interrompue à mi parcours. Des policiers ont été légèrement blessés par des jets de pierre ou de canette. 3 personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue. Des scènes de guerilla urbaine ont été filmées à Nantes, Rennes ou Paris.

Face à ce déchaînement, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve a vivement condamné les auteurs de ces violences. Il a également demandé aux syndicats organisateurs des manifestations de condamner ces actes.

En Midi Pyrénées, le syndicat FO SGP police a dénoncé “ces graves et inacceptables atteintes à l’intégrité physique des fonctionnaires de police et assure les forces de l’ordre engagées de son total soutien”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.