Forte baisse du chômage au mois de mars 2016

forte baisse chômage France mars 2016
Les voyants économiques sont désormais au vert en France. Photo DP

60 000 chômeurs en moins inscrits dans la catégorie A de pôle emploi. Une baisse record depuis le début des années 2000.

forte baisse chômage France mars 2016
Les voyants économiques sont désormais au vert en France. Photo DP

Fin mars 2016, en France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s’établit à 3 531 000. Ce nombre diminue de 1,7 % sur un mois (soit –60 000 personnes), de 1,4 % sur trois mois (–49 500 personnes) et progresse de 0,5 % sur un an (+16 600 personnes). En mars 2016, ce nombre diminue de 1,7 % pour les moins de 25 ans (–2,7 % sur trois mois et –6,4 % sur un an), de 2,0 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–1,6 % sur trois mois et –0,2 % sur un an) et de 1,0 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus(–0,1 % sur trois mois et +6,5 % sur un an).

Fin mars 2016, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et ayant exercé une activité réduite dans le mois augmente pour la catégorie B (78 heures ou moins travaillées dans le mois) de 13 800 personnes sur un mois (soit +2,0 % sur un mois, +0,8 % sur trois mois et +4,8 % sur un an) et s’établit à 720 200.
Pour la catégorie C (plus de 78 heures travaillées dans le mois), ce nombre augmente de 37 500 personnes sur un mois (soit +3,2 % sur un mois, +1,7 % sur trois mois et +10,0 % sur un an) et s’établit à 1 202 900. Le nombre de demandeurs d’emploi en catégories B, C augmente donc de 51 300 personnes en mars 2016 (soit +2,7 % sur un mois, +1,3 % sur trois mois et +8,0 % sur un an).

Au total, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C est de 5 454 100 fin mars 2016. Ce nombre diminue de 0,2 % sur un mois (soit –8 700 personnes), de 0,4 % sur trois mois (–23 900 personnes), et progresse de 3,0 % sur un an (+158 300 personnes). En mars 2016, ce nombre diminue de 0,4 % pour les moins de 25 ans (–1,8 % sur trois mois et –2,9 % sur un an), de 0,2 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (–0,5 % sur trois mois et +2,7 % sur un an) et progresse de 0,1 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+0,5 % sur trois mois et +7,7 % sur un an).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.