De nouveaux pourparlers de Paix sur la Syrie programmés le 13 avril à Genève

[the_ad id=”86492″]

L’Envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, a déclaré jeudi qu’il prévoyait une reprise des pourparlers de paix inter-syriens la semaine prochaine à Genève, probablement le 13 avril.

« Le prochain cycle de pourparlers a besoin d’être plutôt concret dans la perspective d’un processus politique conduisant au début d’une transition politique », a dit M. de Mistura lors d’une conférence de presse à Genève.
L’Envoyé spécial a indiqué qu’il allait dans les jours prochains se rendre à Damas et à Téhéran, et qu’il rencontrera également des responsables turcs et saoudiens avant la reprise de ces pourparlers.
De son côté, le Conseiller spécial des Nations Unies auprès de Staffan de Mistura, Jan Egeland, s’est dit « déçu et découragé par ce qui a été réalisé la semaine dernière » en matière d’assistance humanitaire en Syrie.
Lors d’un point de presse, M. Egeland a ainsi indiqué que 50.000 personnes à Azzaz n’avaient pas reçu les fournitures qu’elles attendaient, en raison de l’absence autorisation accordée par un groupe d’opposition armé.

Depuis le début de l’année, environ 446.000 personnes se trouvant dans des zones difficiles d’accès ou assiégées ont reçu une assistance. « Mais cela ne s’;améliore pas. En fait, cela ralentit », a déploré M. Egeland.
« Les besoins vont augmenter de nouveau rapidement si nous ne sommes pas autorisés ou si nous ne pouvons » pas apporter une assistance, a-t-il ajouté.
Jan Egeland a toutefois conclu sur une note positive, notant qu’;une évacuation médicale de près de 500 personnes était prévue dans un futur proche. Il s’;agit de personnes blessées, malades et de leurs familles dans quatre villes, Madaya, Zabadani, Foah et Kefraya.

[the_ad id=”86492″][the_ad id=”85457″]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.