Categories: direct

Toulouse. Arrestations en marge de la manifestation zone Saint Cyprien

[the_ad id=”81984″] Des violences ont émaillé la fin de la manifestation contre la loi travail à Toulouse. Plusieurs dizaines de personnes parfois cagoulées ont jeté des projectiles sur les forces de police qui ont répliqué avec des tirs de gaz lacrymogènes. Les gendarmes mobiles ont chargé à plusieurs reprises sous le contrôle d’un hélicoptère. Un journaliste qui filmait la scène à été violenté à coups de matraque. Certaines sources non confirmées par la préfecture font état de plusieurs arrestations. Une de ces arrestations à été filmée dans le quartier Saint Cyprien.

Ces violences sont intervenues alors que la manifestation toulousaine contre le projet de réforme du Code du travail porté par Myriam El Khomri avait été un succès. La participation à été bien supérieure à celle des journée d’action précédentes. 100 000 personnes ont manifesté ce jeudi à Toulouse selon les organisateurs. La préfecture ne fait état que de 20000 personnes.

[the_ad id=”81984″][the_ad id=”85457″]

Voir les commentaires

  • Je suis un simple ingénieur informaticien, dans une grande boite de sous-traitance qui travaille pour une boîte encore plus grosse sur Toulouse (je pense que mon adresse ip peut en attester), a qui l'on demande toujours plus de flexibilité et d'adaptabilité sans avoir aucun signe de reconnaissance en échange...
    Je suis donc un simple salarié qui a voulu manifester son mécontentement, mais qui n'a eu le droit qu'à une communication unilatérale avec les cow-boys surarmés de l'état...

    J'ai manifesté, me suis fait gazé, puis je me suis résigné à retourner chez moi... et je suis de nouveau de retour au boulot comme la grande majorité des travailleurs qui ont manifestés hier...

    Je suis désolé, mais j'ai vraiment l'impression que cette discussion tourne en rond, vous ne voulez rien entendre et moi je n'ai pas plus de temps à vous accorder...
    Restez dans votre dogme, je resterez à défendre la réalité précaire de millions de français dans la rue...

    Bonne journée

  • Je prends le temps d'expliciter mon raisonnement et mon grief envers cet article, il serait appréciable que vous fassiez de même, car une réponse bâclée en 2-4 lignes et sans aucune ponctuation, ne m'aide pas vraiment à comprendre votre réponse...

    Si réellement vous avez constaté par vous-même ce que vous relatez (j'ai plutôt l'impression que c'est une recopie d'une dépêche AFP ou autre), effectivement c'est très étonnant car plusieurs milliers de personnes peuvent attester du contraire, et que d'autres fils d'actualités sont de mon avis : http://v.24liveblog.com/live/?id=1324171

    Arrêtez de campez sur vos positions, tout le monde à le droit de se tromper, ça ne coûte rien de le reconnaitre...

    Effectivement, il serait appréciable lors des prochaines manifestations que vous soyez garants de la réalité de ce que vous relatez.
    Si effectivement les CRS reçoivent des projectiles et répondent par des lacrymo, il est de votre devoir de journaliste libre de le dire, mais si à l'inverse, les CRS utilisent des lacrymo pour disperser une manifestation pacifique de plusieurs dizaines de milliers de personnes et qu'en réponse ils reçoivent des projectiles, alors il est également de votre devoir de le dire.

    Merci d'avance, et bonne journée à vous

    • Pour écrire à cette vitesse avec ce style et ces considérations je crois savoir qui vous pouvez être. .. n'avez vous pas diffusé sur un autre média la vidéo de jeunes gazés ? A ce propos pensez vous être objectif vous qui avez manifesté puis ... ?

  • Je pense que mon ton reste très courtois et aimable, c'est juste qu'en tant que manifestant pacifique s'étant fait gazer injustement par des dizaines de lacrymo, je trouve que c'est un comble de lire des choses aussi aberrantes que "Plusieurs dizaines de personnes parfois cagoulées ont jeté des projectiles sur les forces de police qui ont répliqué avec des tirs de gaz lacrymogènes."

    En tant que journal libre et indépendant, vous avez justement la liberté et le devoir d'apporter une information juste et libre de toute propagande ou orientation politique.
    Au lieu de vouloir faire de moi un coupable, vous pouvez juste admettre votre erreur, faire un "erratum" et vous assurez la prochaine fois que les faits que vous relatez, se sont bien réalisés comme vous le dites.

    A bon entendeur, et bonne journée

    • Il est juste étonnant mais cela ne nous surprend plus que vous puissiez mettre en doute nos constatations. .. qui sait ces accusations de distorsions des faits pourraient porter leurs fruits lors d'articles consacrés aux prochaines manifs n'est ce pas ?

  • Donc vous confirmez que les "faits" relatés dans votre article sont faux, je reprends votre article :
    "Plusieurs dizaines de personnes parfois cagoulées ont jeté des projectiles sur les forces de police qui ont répliqué avec des tirs de gaz lacrymogènes."

    Effectivement de par la loi, les CRS ont le droit d'utiliser des lacrymo, mais dans ce cas votre article aurait dû être :
    "La manifestation ayant atteint sa date de fin officielle, les CRS ont fait usage de la force pour disperser la manifestation. Certains récalcitrants ont répondu par des projectiles, et la situation a dès lors dégénérée jusqu'à 16h passée..."

    Admettez que dès lors la tournure / la dynamique / l'orientation de l'article est complètement différent...
    Et peut-être qu'au lieu d'amener une réaction du type "ces manifestations c'est toujours le gros bordel, avec des casseurs qui finissent toujours par vouloir tout péter, et les CRS qui bien heureusement sont là pour tout encadrer et permettent de rétablir l'ordre public", vous amèneriez les gens à vraiment réfléchir, et à avoir une réflexion un peu plus poussée, du type : "Est-ce normal dans une démocratie; qu'une manifestation pacifique qui rencontre un réel engouement avec plusieurs dizaines de milliers de personnes, se fasse gazer avec plusieurs dizaines de lacrymo ? Est-ce que le droit de manifestation n'est pas alors étouffé ? Est-ce qu'alors les CRS sont là pour assurer l'ordre public, ou à l'inverse, pour amener volontaire des échanges musclés et montrer une fausse image de la manifestation ?"

    Ne pensez-vous pas ?

    • Je pense que vous tentez surtout de faire pression sur un journal libre et indépendant

  • Pour avoir été dans la manif', je ne suis vraiment pas sûr que les lacrymo soient venues après les projectiles, mais je pense plutôt que ce fut l'inverse...
    Voyant l'ampleur de la manif', et sentant qu'elle ne se terminerait pas à 13h30-14h comme prévu, et qu'elle pourrait s'éterniser, les CRS-SS ont commencé à lancer plusieurs dizaines de lacrymo pour dissiper le cortège.
    "Ce qu'il devait arriver arriva", certains se sont énervés et ont répondu par des projectiles !
    Donc renseignez-vous avant de relater des faits, à moins que diffuser la propagande de la préfecture sans vérification soit volontaire !?

    • Les Crs n'ont ils pas le droit d'user de la force, après sommations, pour disperser une manifestation lorsqu'elle est officiellement terminée ?

Partager

Articles Récents

Vins, Fromages et Airbus lourdement taxés aux Etats Unis

Les États-Unis imposent à partir de ce vendredi 18 octobre, pour 7,5 milliards de dollars de droits de douane supplémentaires…

18 octobre 2019

Grève à la SNCF, trafic perturbé à Toulouse

La circulation des TER et du RER subit de fortes perturbations, ce vendredi 18 octobre. Plusieurs syndicats de cheminots ont…

18 octobre 2019

5 Toulousains pour France Pays de Galles

La France affronte dimanche le Pays de Galles en quart de finale de la coupe du monde de rugby 2019…

18 octobre 2019

Nuages et pluies ce vendredi à Toulouse

Une masse nuageuse stagne ce vendredi 18 octobre sur Toulouse et le sud ouest de la France. Les prévisions météo…

18 octobre 2019

Française des Jeux début de privatisation

La Française des Jeux, détenue à 72 % par l’État, a annoncé le lancement de son processus de privatisation avec l’approbation…

18 octobre 2019

Un professeur de médecine Toulousain lauréat d’une prestigieuse bourse internationale

Dominique Langin, professeur à l'université, lauréat de la prestigieuse bourse ERC Synergy grant Directeur adjoint de l'Institut des maladies métaboliques et…

18 octobre 2019