Opinion – “faire primer l’unité de la nation” par Carole Delga

Opinions – ” Nécessaire de faire primer l’unité de la nation” par Carole Delga, députée de Haute Garonne, présidente de la Région Midi Pyrénées Languedoc Roussillon.

[su_dropcap]J’[/su_dropcap]ai voté ce mercredi en faveur du projet de loi constitutionnelle de Protection de la Nation. Je l’ai fait en cohérence et en responsabilité.

Ce texte de loi est important pour notre pays qui fait face à une menace terroriste sans précédent dans son Histoire. Les attentats commis à Toulouse et Montauban en 2012, puis ceux perpétrés à Paris en janvier et novembre 2015, nécessitent une réponse ferme et forte.

J’ai toujours souhaité que notre pays se dote de plus amples moyens humains, matériels et juridiques pour pouvoir se défendre et protéger les Françaises et les Français. Le Pacte de sécurité annoncé par le Président de la République constitue, avec notamment l’augmentation importante des effectifs de policiers et de gendarmerie, un engagement fort.

Cette loi constitutionnelle en découle avec ses deux articles. La constitutionnalisation de l’état d’urgence est nécessaire et je l’approuve.
Sur la déchéance de nationalité, j’ai toujours été très réservée sur ce sujet, considérant que celle-ci ne pouvait être l’unique réponse à la situation de notre pays. Et l égalité des sanctions pour tous les français, prononcées par le juge, doit toujours être défendue .C’est pourquoi je me suis abstenue lors du vote de cet article en séance publique mardi soir.

Après ces semaines de débats et de discussions, je considère, compte tenu des circonstances exceptionnelles auxquelles notre pays fait face et après les nombreux échanges avec les citoyens sur ce sujet, qu’il est nécessaire de faire primer l’unité de la Nation. C’est le sens de mon vote en faveur de cette loi.

Je réaffirme, à cette occasion, que face au terrorisme, il nous faut une réponse globale en matière de sécurité, mais aussi en matière d’éducation, de culture, et des politiques publiques au plus près de nos concitoyens faisant mieux vivre les valeurs de la République au quotidien.

Face au terrorisme, la France doit répondre en restant elle-même : ouverte sur le monde, respectueuse de chacune et de chacun et des libertés, déterminée dans ses principes d’égalité et de laïcité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.