Syrie. Les Nations Unies tentent d’organiser des pourparlers de paix

L’Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, a envoyé mardi les invitations aux participants syriens des pourparlers de paix qui doivent démarrer vendredi 29 janvier à Genève, a indiqué sa porte parole dans une note à la presse.

De son côté, le Directeur des opérations du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), John Ging, a souligné que l’incapacité à mettre fin au conflit en Syrie était un échec politique et que les travailleurs humanitaires sur le terrain attendaient avec espoir ces pourparlers de paix.

« Nous sommes maintenant à un moment d’espoir, dans cette noirceur et ce désespoir dus à l’horrible réalité dont souffrent les êtres humains en Syrie depuis trop longtemps », a dit M. Ging lors d’une conférence de presse, à Genève, sur la situation humanitaire en Syrie.

Il a rappelé que les travailleurs humanitaires faisaient tout leur possible pour venir en aide aux Syriens, menant des convois dans les zones de conflit, risquant leur vie pour atteindre les personnes dans le besoin.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.