Le virus Zika inquiète l’Amérique

L’Organisation panaméricaine de santé (PAHO), branche régionale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a déclaré mardi qu’elle mobilisait des équipes d’experts internationaux pour aider les pays d’Amérique latine et des Caraïbes à faire face au virus Zika, qui se contracte par une piqure de moustique.

Le virus circule dans 18 pays et territoire de cette région et serait lié à de graves malformations observées chez des nouveau-nés. La progression du virus inquiète d’autant plus qu’aucun traitement n’a pour l’heure été trouvé.

Le virus Zika, qui est transmis par le même moustique que la dengue et que la chinkungunya. Seulement une personne sur quatre infectées par le virus développe des symptômes.

Au Brésil, où le virus a été pour la première fois confirmé en mai 2015, plus de 3.500 cas de microcéphalies, soit une anomalie de croissance de la boîte crânienne, ont été signalés dans des zones où le virus circule, soit près de 20 fois plus qu’auparavant.

La semaine dernière, PAHO a conseillé aux pays de surveiller et de signaler les malformations congénitales et autres complications qui seraient liées au virus Zika.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.