Syrie. Pourparlers de paix repoussés

L’Envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, a déclaré lundi que les pourparlers de paix, qui devaient initialement démarrer le 25 janvier, ont été reportés et devraient commencer vendredi 29 janvier.

Ce retard est dû « à d’intenses désaccords » sur les personnes qui seront invitées aux pourparlers inter-syriens, a expliqué M. de Mistura lors d’un point de presse à Genève. Il a précisé que les invitations seront envoyées mardi.

Selon l’Envoyé spécial, l’objectif prioritaire de ces discussions sera l’établissement d’un cessez-le-feu, la livraison de l’assistance humanitaire, ainsi que la lutte contre la menace posée par Daech.

Les pourparlers devraient durer six mois, avec une première phase qui pourrait durer deux ou trois semaines. Selon M. de Mistura, il est important de maintenir la dynamique enclenchée lors des réunions qui ont eu lieu à Vienne l’an dernier.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.