Les terroristes du 13 novembre à Paris n’étaient pas drogués

Les terroristes du 13 novembre à Paris n’étaient pas drogués

Bataclan: le troisième kamikaze formellement identifié BFM TV

Les auteurs des attaques terroristes du 13 novembre dernier dans plusieurs lieux de Paris n’étaient pas drogués ont annoncé ce mardi les médecins légistes en charge des analyses toxicologiques réalisées sur les auteurs décédés. C’est une surprise tant les témoignages des survivants, notamment de la salle de spectacle du Bataclan ont décrit dans la presse des gestes, des déclarations ou des postures proches de celles de drogués.

Menée par trois commandos, les attentats de Paris ont été revendiqués par l’Etat Islamique Daech. Ces attaques aux abords du Stade de France, sur les terrasses de café de plusieurs arrondissements parisiens et dans la salle de spectacle du Bataclan ont causé la mort de 130 personnes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.