La Libye sanctuaire pour tous les terroristes du Sahel

Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est déclaré mardi très préoccupé par le fait que la Libye « demeure un refuge sûr pour les groupes terroristes qui opèrent dans la région du Sahel » et par la menace que font peser sur sa stabilité et celle de la région « la large disponibilité d’armes et de munitions non sécurisées et leur prolifération, notamment leur transfert à des groupes terroristes et extrémistes violents ».

Dans une déclaration de sa Présidente (pour le mois de décembre) adoptée à l’issue d’une réunion sur le Sahel, le Conseil invite la communauté internationale à appuyer la
Libye et ses voisins du Sahel, notamment en leur fournissant l’aide dont ils ont besoin sur le plan de la sécurité et du renforcement des capacités pour lutter contre les personnes et groupes terroristes liés à Al-Qaida.
En outre, le Conseil « engage toutes les parties prenantes libyennes à signer l’Accord politique et à s’employer à former rapidement un Gouvernement d’entente nationale ».

Il demande instamment aux États Membres des régions du Sahel, de l’Afrique de l’Ouest et du Maghreb de « coordonner leur action de prévention des menaces graves que les groupes terroristes font peser sur la sécurité internationale et régionale en traversant les frontières et en cherchant refuge dans la région du Sahel, de renforcer la coopération et la coordination en vue d’élaborer des stratégies globales, inclusives et efficaces propres à combattre les activités des groupes terroristes de manière complète et intégrée, et d’empêcher la multiplication de ces groupes, ainsi qu’à limiter la prolifération de toutes armes et la criminalité transnationale organisée. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.