Régionales : Masseret perd de nombreux colistiers

Jean Pierre Masseret veut présenter sa liste au second tour des élections régionales en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. Envers les consignes de son parti exprimées par Jean Christophe Cambadélis dimanche soir. Et renouvelées par le Premier ministre Manuel Valls lundi soir.


Alors qu’il ne reste que quelques heures avant le dépôt officiel des listes du second tour, Jean-Pierre Masseret, la tête de liste socialiste dans le Grand Est, refuse de se retirer. Copyright : BFM TV

Ira, ira pas ? Jean Pierre Masseret, président du conseil régional de Lorraine et sénateur de la Moselle souhaite coûte que coûte présenter sa liste au second tour des élections régionales en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. Distancé au premier tour par les listes FN et LR, Masseret ne veut pas d’un désistement républicain pour faire barrage au Front National. Il pourrait y être contraint. Non par Paris mais par ses co listiers. Lesquels nombreux ne veulent pas être présents. Dernier en date : celui de l’eurodéputé et ancienne maire de Strasbourg Catherine Trautmann.

Lundi soir, Manuel Valls a demandé aux électeurs de voter non en faveur de la liste de gauche mais, et pour faire barrage au FN et dans le soucis de la République, en faveur de celle de Philippe Richert, le mieux placé pour battre la liste Philippot dimanche.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.