Trois militaires visés par arme à feu à Toulouse

militaires français centrafriqueLes circonstances sont assez floues mais il semblerait que deux militaires toulousains aient été retrouvés blessés par arme à feu dans le quartier de la Gloire à Toulouse. Des événements intrigants à plusieurs titres.

Que s’est il exactement passé dans la nuit de jeudi à vendredi rue Belloc Cité dans le quartier de la Gloire à Toulouse ? Selon plusieurs sources, trois militaires auraient décidé d’aller boire quelques verres dans le centre ville de Toulouse. A leur retour, dans le quartier de la Gloire, avenue des Crêtes, ils auraient été pris pour cible par des hommes à scooter armés d’un fusil de chasse. Blessés par des tirs de plomb, ils affirment avoir prévenu les secours et avoir été attaqués par d’autres individus. Ils ont été hospitalisés mais leurs jours ne seraient pas en danger.

Cette étonnante affaire surgit alors que la France traverse une période particulièrement agitée après les événements de vendredi dernier à Paris. La plupart des militaires ont été placés en état d’alerte et l’état d’urgence a été prolongé de trois mois sur tout le territoire. Par ailleurs, on se souvient du mode opératoire de Mohamed Merah : actions rapides en scooter, tirs et fuite. Affaire de terrorisme, règlement de compte pour un autre motif ? On se souvient par ailleurs que le premier assassinat de Merah avait été perpétré, à quelques centaines de mètres de l’avenue de la Gloire, dans le quartier voisin de l’Hers.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.