Toulouse : les manifestations des identitaires et de l’extrême gauche interdites

manifestation interdite Toulouse
La manifestation “contre la barbarie contre les amalgames pour les libertés et la paix” organisée par les partis, syndicats et associations reste autorisée. Photo T7

Le préfet vient d’annoncer avoir interdit deux manifestations prévues ce samedi à Toulouse. L’une des nationalistes et identitaires et l’autre de membres de l’extrême gauche. Toute manifestation hors la marche contre la barbarie est interdite à Toulouse.

Le préfet de Haute Garonne a interdit ce vendredi deux manifestations prévues ce week end à Toulouse. La motivation avancée est celle de l’état d’urgence. Mais le risque de troubles à l’ordre public aurait, éventuellement, pu être invoqué puisque les manifestations interdites concernent “un rassemblement de mouvance nationaliste et identitaire prévu samedi 21 novembre à 14h00 ainsi qu’un rassemblement de l’ultra gauche non déclaré de protestation contre le meeting du Front national de samedi soir“.

Compte tenu de l’État d’urgence, de la forte mobilisation des forces de l’ordre depuis les attentats de 13 novembre et de leur engagement pour la sécurisation de la manifestation « Contre la barbarie, contre les amalgames pour les libertés et la paix » qui va rassembler plusieurs milliers de personnes, il est apparu nécessaire d’interdire tout rassemblement parallèle” a t on souligné dans l’entourage du préfet sans toutefois rappeler les peines qu’encourent les personnes qui contreviendraient à ces interdictions.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.