Toulouse. Poursuivi par les gendarmes il se tire un coup de fusil dans la tête

L'homme connu des services de police pour des antécédents psychiatriques serait dans un état critique. Photo (c) Google Map
L'homme connu des services de police pour des antécédents psychiatriques serait dans un état critique. Photo (c) Google Map
L’homme connu des services de police pour des antécédents psychiatriques serait dans un état critique. Photo (c) Google Map

Un drame est survenu ce matin au nord de Toulouse sur les communes de Villematier et la Magdelaine sur Tarn. Un homme a incendié une maison, puis poursuivi par les gendarmes, il s’est tiré un coup de fusil dans la tête. Son état est critique.

Drame de la jalousie, coup de folie ? L’enquête le déterminera. Mais les faits qui se sont déroulés ce mercredi matin au nord de Toulouse sont particulièrement tristes et sordides. Un homme “connu pour ses antécédents psychiatriques” selon une source proche de l’enquête, s’est rendu au domicile de son ex qui appelle aussitôt les gendarmes. Sur place, les forces de l’ordre ne trouvent pas le suspect mais constatent un incendie à proximité des lieux à la Magdelaine sur Tarn : la propre maison de l’homme recherché par les gendarmes.

La suite est racontée par un gendarme : Un important dispositif est mis en place sur le secteur afin de quadriller la zone. Le conducteur bien connu refuse à plusieurs reprises d’obtempérer aux injonctions des gendarmes. L’hélicoptère C135 de la section aérienne de la gendarmerie de Toulouse est engagé en renfort. Il localise rapidement le véhicule recherché qui s’immobilise dans un champ route de Montjoire, commune de La Magdelaine sur Tarn. L’homme âgé de 49 ans sort de la voiture et se tire un coup de fusil dans la tête. Les premiers gendarmes sur les lieux portent secours à la victime en attendant l’arrivée du SAMU et des pompiers.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.