Jugé pour avoir aidé sa femme à mourir

Jean Mercier comparaît devant le tribunal correctionnel de Saint Etienne pour des faits qualifiés de non assistance à personne en danger. Le Procureur de la République a requis mardi et demandé une peine de trois ans de prison assortie du sursis.
Dans ce procès hors norme, le prévenu a déclaré ne rien regretter.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.