Groupe Facebook anti radar : relaxe générale à Montpellier

Groupe Facebook anti radar : relaxe générale à MontpellierLes fondateurs du groupe facebook destiné à prévenir de la position des radars sur les routes de l’Aveyron ont été relaxés par la cour d’appel de Montpellier. Ils avaient été condamnés en première instance.

Relaxe générale des prévenus qui comparaissaient devant la Cour d’appel de Montpellier dans l’affaire de la page Facebook avertissant la présence des forces de l’ordre dans le département de l’Aveyron. Les juges de première instance et le bureau du procureur de la République avaient eu une analyse pénale différente en première instance. Le parquet n’a pas annoncé sont intention de se pourvoir ou non en cassation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.