Vents violents : 9 départements en alerte orange

Les vents devraient dépasser les 100 km/h dans les départements placés en alerte Photo DP
Les vents devraient dépasser les 100 km/h dans les départements placés en alerte Photo DP
Les vents devraient dépasser les 100 km/h dans les départements placés en alerte Photo DP

Météo France a placé mardi après midi 9 départements en alerte vigilance orange pour risque de vents violents.

Des vents violents vont toucher la France à partir de mardi après midi. Météo France place 9 département en alerte orange. Les prévisionnistes font état : d’un “épisodede vent de sud très fort, avec des rafales localement violentes, nécessitant une vigilance particulière”. Sont concernés par cette alerte les départements : Ain (01), Ardèche (07), Drôme (26), Isère (38), Loire (42), Haute-Loire (43), Puy-de-Dôme (63), Rhône (69) et Saône-et-Loire (71). Le reste de la France est en vigilance jaune.

Le bulletin d’alerte :

Une dépression très creuse, déjà présente sur le proche atlantique, issue de l’ex-tempête tropicale Henri, va ce soir rentrer par la façade ouest du pays.
En cette fin de journée de mardi, le vent de sud est encore assez faible; des pluies faibles débutent sur l’Ardèche.

Evolution prévue :
La perturbation donnera des vents très marqués et pluies temporairement orageuses, avec d’abord un renforcement du vent de secteur sud très marqué à l’avant de cette perturbation, tant sur les crêtes pyrénéennes, sur le Massif Central, que sur l’axe vallée du Rhône/vallée de la Saône, avec des valeurs pouvant ponctuellement dépasser des 100 km/h.
Ce vent fort de sud engendre un nouvel épisode de pluies cévenoles sur le relief des Cévennes : des pluies continues débutent ce mardi soir et se poursuivent jusqu’à la fin de nuit de mercredi à jeudi. Elles donnent des cumuls de l’ordre de 200 à 300mm d’eau.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.