Hollande annonce des frappes aériennes en Syrie

La France entre en guerre en Syrie. Des vols de renseignement auront lieu dès cette semaine. Dans un deuxième temps, l'armée française bombardera des positions de Daech en Syrie et en Irak. Photo « Kecskemet 2010 Rafale photo 60 » par Konflikty.pl. Sous licence Attribution via Wikimedia Commons.
La France entre en guerre en Syrie. Des vols de renseignement auront lieu dès cette semaine. Dans un deuxième temps, l'armée française bombardera des positions de Daech en Syrie et en Irak. Photo « Kecskemet 2010 Rafale photo 60 » par Konflikty.pl. Sous licence Attribution via Wikimedia Commons.
La France entre en guerre en Syrie. Des vols de renseignement auront lieu dès cette semaine. Dans un deuxième temps, l’armée française bombardera des positions de Daech en Syrie et en Irak. Photo « Kecskemet 2010 Rafale photo 60 » par Konflikty.pl. Sous licence Attribution via Wikimedia Commons.

François Hollande a annoncé ce lundi des frappes aériennes sur les positions de Daech en Syrie.

La France rentre officiellement en guerre en Syrie. La France va étendre ses frappes aériennes a annoncé ce lundi le chef de l’Etat et chef des armées en conférence de presse. François Hollande a déclaré avoir demandé au ministre de la défense Jean Yves Le Drian d’organiser des premiers vols de l’armée française sur la Syrie pour se renseigner sur les positions de Daech “qui attaque la France depuis la Syrie” a martelé le chef de l’Etat. Dans un deuxième temps, des bombardiers iront attaquer les positions des djihadistes sur le territoire de la Syrie.

Actuellement, l’armée de l’air française mène des frappes aériennes, avec l’accord du gouvernement irakien, sur le territoire de l’Irak. S’agissant de la Syrie, François Hollande n’a pas précisé quelle serait la base juridique de cette intervention militaire.  Le chef de l’Etat a annoncé un débat devant le Parlement.

A la différence de certains hommes politiques, François Hollande refuse toute intervention de troupes au sol, en Irak et en Syrie. Le chef de l’Etat précise que la France travaille à une solution politique à la crise qui mine l’Irak et la Syrie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.