Le débris découvert à la Réunion est bien celui du Boeing vol MH370

Le plan de vol initial du vol MH370, le point noir correspond à la dernière position connues et en rouge, les zones de recherches Carte : « Map of search for MH370 » par SoerfmTravail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.
Le plan de vol initial du vol MH370, le point noir correspond à la dernière position connues et en rouge, les zones de recherches Carte : « Map of search for MH370 » par Soerfm — Travail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.
Le plan de vol initial du vol MH370, le point noir correspond à la dernière position connues et en rouge, les zones de recherches Carte : « Map of search for MH370 » par SoerfmTravail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

L’expertise du débris d’avion découvert à la Réunion a livré une partie de ses secrets. Analysé à Toulouse, il appartient bien au Boeing affrété pour le vol MH370 de la Malaysia Airlines et disparu depuis le 8 mars 2014 avec 239 personnes à son bord.

Le procureur de la République de Paris en charge du dossier a confirmé ce jeudi ce qu’avaient annoncé les autorités malaisiennes : le débris d’avion découvert sur l’ile de la Réunion et étudié à Toulouse appartient bien au Boeing 777 affrété pour le vol MH370 de la Malaysia Airlines et disparu depuis le 8 mars 2014 avec 239 personnes à son bord. Mais si l’enquête progresse, pour l’heure le mystère de cette disparition, l’une des plus stupéfiantes de l’aire aéronautique, reste entier. Ce sont “trois numéros à l’intérieur du flaperon” du débris qui ont permis de remonter la piste d’un sous traitant de l’avionneur américain. Ces constatations permettent aujourd’hui “d’associer formellement l’un des trois numéros relevés à l’intérieur du flaperon au numéro de série du flaperon du MH370” a souligné le magistrat dans un communiqué.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.