Plusieurs blogueurs assassinés au Bangladesh

Le Secrétaire général de l’;ONU, Ban Ki-moon, ainsi que deux experts des droits de l’;homme de l’;Organisation ont condamné le meurtre de Niloy Chkrabarti, le quatrième blogueur à être assassiné au Bangladesh cette année.
Selon la presse, M. Chkrabarti, un défenseur de de la laïcité qui écrivait sous le pseudonyme Niloy Neel, a été tué à coups de machette chez lui à Dacca, vendredi 7 août, par un commando de six agresseurs.
Dans un communiqué publié samedi par son porte-parole, M. Ban a exprimé sa profonde préoccupation face à « ces crimes horribles » qui entravent l’;exercice de la liberté d’;expression au Bangladesh.
Le Secrétaire a appelé le gouvernement du Bangladesh à traduire en justice les responsables du meurtre de Niloy Neel et des autres blogueurs assassinés dans les plus brefs délais et à garantir le respect de la liberté d’;expression et de tous les autres droits humains des habitants du pays.
De leur côté, les Rapporteurs spéciaux de l’;ONU sur la protection du droit à la liberté d’;expression, David Kaye, et sur les exécutions extrajudiciaires, Christof Heyns, ont déclaré vendredi dans un communiqué de presse conjoint que ce meurtre violent témoigne à nouveau des graves menaces qui pèsent sur la liberté d’;expression au Bangladesh.
Les experts ont dénoncé la culture du silence et de la peur que cherchent à imposer les auteurs de ces crimes en prenant pour cible des libres-penseurs de la société civile.
« Les autorités du Bangladesh doivent non seulement continuer à condamner fermement ces actes horribles contre la liberté d’;expression, mais devraient également veiller à ce que ces déclarations s’;accompagnent d’;efforts plus efficaces pour garantir une plus grande reddition de comptes et prévenir ce type de violence », ont appelé les deux experts indépendants, nommés par le Conseil des droits de l’;homme de l’;ONU.
L’;assassinat de Niloy Neel fait suite aux meurtres de ses collègues blogueurs Avijit Roy en février, Washiqur Rahman en mars et Ananta Bijoy Das en mai.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.