Categories: faits divers

Eva tuée pour une dette de 6000 euros de drogue

L’enquête sur le meurtre de la jeune étudiante toulousaine devrait aboutir à une série de mises en examen ce vendredi. Le Procureur de la République de Toulouse a précisé le contexte de ce meurtre probablement prémédité.

La jeune étudiante toulousaine dont le corps plongé dans de l’acide a été découvert en début de semaine aurait été tuée à cause d’une dette évaluée à quelques 6000 euros a indiqué vendredi matin le parquet de Toulouse. Cette dette serait liée à un trafic de drogue. Des amphétamines et d’autres substances. Le dossier judiciaire devrait donc s’ouvrir sur des faits qualifiés “homicide volontaire avec préméditation, complicité, vol avec violence et trafic de stupéfiants. Les 4 autres étudiants soupçonnés des faits ont été placés en garde à vue et seront présentés à un juge du siège vendredi après midi. Selon plusieurs sources il y a de fortes probabilités pour que cette présentation aboutisse à une examen et à une incarcération.

crime sordide inspiré de la série “Breaking bad”

Selon le magistrat, le soir du meurtre, deux jeunes hommes se seraient rendus au domicile de la jeune Eva situé rue Merly en plein centre ville de Toulouse face au lycée Ozenne pour y consommer de la drogue. La soirée aurait mal tourné et les dealers étudiants auraient alors frappé la jeune fille à coup de pied de biche et et poing américain. “Le but de la visite était visiblement bien de supprimer la jeune femme et de lui dérober des objets”, a commenté le procureur de la République. La jeune fille est décédée des suites d’une fracture du crane.

Par la suite, les meurtriers ont tenté de faire disparaître le corps et fait appel à un complice a précisé le magistrat. A l’instar de la série américaine “breaking bad” les jeunes criminels pourtant étudiants en école de commerce et classe préparatoire ont tenté de faire disparaître le corps de la victime en immergeant le cadavre dans de l’acide. Et l’odeur du cadavre par des insecticides et des déodorants. Les auteurs présumés seraient retournés à plusieurs reprises sur la scène du crime pour y vérifier l’état de décomposition et voler des effets de la victime.

Voir les commentaires

Partager

Articles Récents

Municipales à Toulouse, Romain Cujives quitte le Parti socialiste

Romain Cujives a été suspendu du parti socialiste par la fédération de Haute Garonne. Il confirme aujourd'hui quitter le PS.…

17 septembre 2019

Vers un réchauffement climatique plus grave que prévu

De nouvelles études scientifiques publiée mardi prévoient un réchauffement plus important en 2100 que les versions précédentes. Réaliser les objectifs…

17 septembre 2019

Rugby – 4 toulousains pressentis pour France Argentine

L'équipe de France de rugby débute sa coupe du monde 2019 au Japon face à l'Argentine samedi. 4 joueurs toulousains…

17 septembre 2019

Toulouse, des policiers agressés à Empalot et place Abbal

Violences urbaines et agressions de policiers quartier Empalot et place Abbak dans la nuit du 16 au 17 septembre. Deux…

17 septembre 2019

Grand soleil et 32 degrés mardi à Toulouse

L’été indien se prolonge ce mardi et toute la semaine à Toulouse. Les températures sont supérieures aux normales de saison.…

17 septembre 2019

Air de qualité “médiocre” ce mardi à Toulouse

Chaleur et absence de vent : pollution à l'Ozone à Toulouse ce mardi 17 septembre. Mardi, les conditions météorologiques devraient…

17 septembre 2019