Toulouse : les manifs de l’extrême droite et de l’extrême gauche interdites

manifestations interdites ToulouseLe préfet a décidé d’interdire deux manifestations organisées samedi sur la place du Capitole à Toulouse. Les autorités pointent un risque grave d’atteinte à l’ordre public.

Ni l’extrême droite, ni l’extrême gauche ne manifesteront ce samedi à Toulouse. Les deux manifestations prévues sur la place du Capitole ont été interdites par le préfet qui pointe un risque de “troubles graves à l’ordre public” qui plus est un jour de soldes dans le centre ville de Toulouse.

La première manifestation “alerter sur les dangers du terrorisme islamiste en France” avait été déclarée en préfecture  par de représentants de l’extrême droite. L’extrême gauche, via les réseaux sociaux avait annoncé une contre manifestation, à la même heure, sur le même lieu. La préfecture, dans son arrêté d’interdiction a soulevé un risque d’affrontement entre les représentants des deux  manifestations mais aussi contre les forces de l’ordre.

Malgré les interdictions, la crainte de débordements

Un dispositif de sécurité sera mis en place dans le centre-ville pour assurer l’application de l’arrêté d’interdiction de ce jour a annoncé la préfecture qui craint des débordements. Le préfet a appelé, via communiqué “à la responsabilité de chacun et demande aux personnes qui avaient souhaité s’associer à cette manifestation de ne pas s’y rendre”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.