Risque important d’incendie en Tarn et Garonne, le préfet appelle à la prudence

Risque important d'incendie en Tarn et Garonne, le préfet appelle à la prudenceLe risque incendie est qualifié d’important dans le département du Tarn et Garonne, les autorités appellent à la prudence.

Face à la recrudescence ces dernières semaines des départs de feu, et à la persistance des fortes chaleurs associée à l’absence prévisionnelle de pluviométrie dans les prochains jours, le préfet du Tarn et Garonne Jean-Louis Géraud rappelle les interdictions réglementaires en vigueur et demande à la population de respecter les règles élémentaires de prudence pour éviter les incendies aux conséquences fortement dommageables pour les personnes, les biens et et l’environnement.

Le Tarn-et-Garonne connaît depuis plusieurs semaines une situation de fortes chaleurs et de sécheresse, propices aux départs de feu. Ainsi, depuis le 1er juillet, on recense 84 interventions, qui ont mobilisé au total 441 sapeurs pompiers, pour maîtriser les départs de feu dans les espaces naturels et cultivés.

La persistance des fortes chaleurs et l’absence prévisionnelle de pluviométrie dans les prochaines semaines nécessitent une vigilance accrue.

Le préfet Jean-Louis Géraud rappelle les interdictions réglementaires en vigueur pour éviter les incendies :

– dans les 25 communes soumises au risque de feu, principalement situées à l’est du département il est strictement interdit de faire du feu du 1er juillet au 31 août ;

– dans les autres communes du département, il est vivement conseillé de ne pas procéder à l’incinération des végétaux coupés.

Le préfet appelle par ailleurs la population à respecter les règles de prudence élémentaires :

– ne pas jeter de mégots sur la route ou tout autre objet susceptible de provoquer un incendie (bouteille vide, détritus)

– pour les travaux agricoles : éviter l’usage des machines agricoles aux heures les plus chaudes de la journée ou en cas de vents significatifs

– pour les activités et travaux à risque sur les chantiers, en atelier ou en usine : ne pas utiliser des machines outils, type disqueuse, poste à souder, chalumeau ou tout dispositif pouvant générer un départ de feu au contact direct de matière végétale ou inflammable. Ces travaux doivent être exécutés en dehors des heures les plus chaudes de la journée, en début de matinée par exemple et toujours sous protection de moyens d’extinction prévu par le chef de chantier ou d’atelier.

– pour l’organisation de feux d’artifices et de spectacles pyrotechniques : les maires doivent faire preuve de la plus grande vigilance pour organiser ces manifestations et sont invités à les différer en période de sécheresse intense et/ou de vent significatif.

Enfin, depuis de nombreuses semaines, des départs de feux volontaires de nature à générer des dommages importants aux personnes, aux biens et à l’environnement ont été observés dans différents secteurs du département. Tout est mis en œuvre pour identifier leurs auteurs et engager, le cas échéant, une procédure pénale à leur encontre.

Si vous êtes témoin d’un incendie, ayez le réflexe d’appeler les sapeurs-pompiers (18 ou 112) en précisant la localisation exacte du sinistre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.