Jean Lacouture Hommage de Fleur Pellerin

C’est un grand témoin passionné de son siècle qui vient de nous quitter à 94 ans.
Attaché de presse du général Leclerc à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Jean Lacouture avait fait ses armes dans le journalisme en plein cœur du conflit indochinois, rencontrant Hô Chi Minh et le général Giap. De Combat à France Soir, du Monde au Nouvel Observateur, il aura été tour à tour un envoyé spécial, un grand reporter et un éditorialiste à la plume parfois polémique, toujours mordante.
Intellectuel engagé, fervent défenseur de la décolonisation aux côtés de Jacques Julliard et Jean-Paul Sartre, il avait mis ses talents d’écriture au service de la biographie des grands hommes. La France perd une grande plume.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.