Des scientifiques toulousains inventent un aimant exceptionnel

Des scientifiques toulousains inventent un aimant exceptionnel

Le Laboratoire national des champs magnétiques intenses (LNCMI – CNRS) installé à Toulouse et Grenoble vient de faire un bond dans la course vers les 100 teslas avec la réalisation d’un aimant générant un champ magnétique pulsé de 90.6 teslas.

Ce nouvel aimant offre des impulsions très longue durée, 9,1 millisecondes pour des champs au-delà de 80 teslas, ce qui constitue une nouvelle référence mondiale et permet d’effectuer des expériences physiques dans des conditions inégalées.

Le LNCMI se positionne désormais au troisième rang mondial des records absolus de champ magnétique pulsé non destructif (avec un aimant réutilisable), derrière les laboratoires de Los Alamos aux Etats-Unis et de Dresde en Allemagne. L’objectif du laboratoire est maintenant de mettre au point un aimant permettant d’atteindre 100 teslas tout en optimisant la durée de l’impulsion et en réduisant le bruit électronique généré par le dispositif.

Ce type d’installation permet d’étudier les propriétés des matériaux dans des conditions extrêmes : champ magnétique intense couplé à de très basses températures ou à des hautes pressions. La première étude utilisant l’aimant 90 teslas du LNCMI a permis de sonder les propriétés d’un composé de la famille des supraconducteurs à base de fer et a donné lieu à une publication dans la revue Physical Review Letters.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.