Le Tour de France dans les Pyrénées : 3 étapes de montagne décisives

Le passage du Tourmalet est programmé mercredi 15 juillet. Photo « Col du Tourmalet 090929 » par muneaki — 自ら撮影. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.
Le passage du Tourmalet est programmé mercredi 15 juillet. Photo « Col du Tourmalet 090929 » par muneaki — 自ら撮影. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.
Le passage du Tourmalet est programmé mercredi 15 juillet. Photo « Col du Tourmalet 090929 » par muneaki — 自ら撮影. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

Le Tour de France arrive mardi dans les Pyrénées. Les coureurs vont enchaîner 3 étapes de montagne et haute montagne avec plusieurs cols classés haute catégorie. Etapes, coureurs. Etat des lieux.

Le Tour de France sera mardi à Tarbes pour la première étape des Pyrénées. Une étape du 14 juillet qui s’annonce très sportive : elle se termine à la Pierre Saint Martin avec une arrivée inédite classée Hors Catégorie. Le 15 juillet la grande classique avec le Tourmalet et l’Aspin, Le 16 juillet plateau de Beille au menu ! Trois premières étapes de haute montagne qui devraient donner l’occasion de s’exprimer aux ténors et grimpeurs. Une séquence Pyrénées décisive pour ceux qui veulent remporter le Tour et le maillot distinctif de meilleur grimpeur.

Parmi les favoris : Froome, Contador, Quintana et Nibali. Froome sera en jaune le 14 juillet au départ de Tarbes. Il est apparu très en forme la première semaine du tour de France. Et a réussi à éviter les pièges sur les pavés ou dans le vent. Seul bémol, son équipe très forte en contre la montre semble moins affutée pour la montagne. Contador a perdu quelques précieuses secondes pendant les étapes de la première semaine. Quelques erreurs qu’il devra absolument corriger dans son territoire de prédilection. Son équipe pourrait lui être d’une grande aide dans les prochains jours pour attaquer ses rivaux. Quintana a montré dimanche sur le contre la montre, sa capacité à rouler vite. Il est très attendu dès que l’altitude augmentera. Lui aussi devra combler de précieuses secondes de retard sur Froome s’il veut espérer remporter le Tour. Nibali a semblé distancé dans plusieurs ascensions de la première semaine. Mais rien n’indique qu’il ne sera pas performant dans les prochains jours …

Côté français, Pinot a déçu dès le lendemain d’un prologue réussi. Il ne gagnera pas le tour de France cette année. Il a annoncé vouloir se concentrer sur d’autres objectifs : victoires et maillot de meilleur grimpeur. Il devra tout tenter dans les prochains jours. Idem pour Jean Christophe Péraud, deuxième du tour 2014. Il compte 3 minutes et 30 secondes de retard sur Froome. Objectivement, il ne peut pas réduire son retard. Il est très attendu pour le maillot à pois. Tony Gallopin est le premier français au classement. Il est 11e à 2 minutes avec un nouveau challenge : terminer premier français.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.