Trêve humanitaire au Yemen

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a salué l’annonce d’un accord entre les parties au conflit yéménite pour l’instauration d’une seconde trêve humanitaire censée rentrer en vigueur ce vendredi.

Dans une déclaration de presse, les membres du Conseil se sont félicités de l’annonce faite jeudi par le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, d’après laquelle le Président yéménite, Abdrabuh Mansour Hadi, a accepté les termes d’une nouvelle trêve humanitaire à l’initiative de la coalition menée par l’Arabie saoudite.

Le Conseil a également salué l’annonce de M. Ban faisant état du soutien des Houthis, du Congrès général du peuple et des autres parties au conflit concernant cette pause humanitaire.

Le Conseil des 15 membres s’est joint à l’appel du Secrétaire général en faveur de l’instauration d’une « pause humanitaire inconditionnelle, observée par toutes les parties, du vendredi 10 juillet à 23h59 jusqu’à la fin du mois du Ramadan », autour du 17 juillet.

Les membres du Conseil ont en outre exhorté toutes les parties à faire preuve de retenue en cas de violations isolées de la pause, afin d’éviter toute escalade.

Le Conseil de sécurité a souligné qu’aucune partie ne devrait profiter de la pause pour s’armer ou prendre possession de nouveaux territoires.

Les membres du Conseil ont par ailleurs exhorté toutes les parties à faciliter l’acheminement d’urgence de l’aide humanitaire dans l’ensemble du Yémen et à garantir l’accès du personnel humanitaire aux personnes dans le besoin, dans la droite ligne des principes du droit international humanitaire.

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur soutien et leur reconnaissance envers l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Yémen, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, qui « continuera de coopérer avec toutes les parties prenantes yéménites pour obtenir un cessez-le-feu durable et développer un mécanisme de retrait des forces, de libération des prisonniers politiques et de reprise d’un processus politique inclusif ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.