Nigéria 25 morts dans un attentat attribué à Boko Haram

Nigéria Boko Haram

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki moon, a condamné fermement les attaques perpétrées par le groupe extrémiste Boko Haram dans les pays du bassin du lac Tchad en ce mois sacré du ramadan, notamment celles visant délibérément des fidèles chrétiens et musulmans dans les États de Borno et de Yobe, au nord est du Nigéria.

M. Ban « adresse ses sincères condoléances aux familles des victimes », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse publiée mardi soir.

Le Secrétaire général a pris note de la volonté du Président nigérian Muhammadu Buhari d’extirper la menace que représente le groupe extrémiste et a félicité les pays de la Commission du bassin du lac Tchad et le Bénin « pour leurs efforts soutenus dans la lutte contre Boko Haram ».

« Le Secrétaire général renouvelle ses appels à soutenir l’opérationnalisation de la Force spéciale mixte multinationale (MNJTF) grâce à la mise à disposition des ressources politiques, logistiques et financières et de l’expertise nécessaires, tout en respectant le droit international humanitaire, des droits de l’homme et des réfugiés », a ajouté le porte-parole.

Selon la presse, au moins 25 personnes ont été tuées mardi par l’;explosion d’une bombe attribuée à Boko Haram dans le nord du Nigéria. Depuis fin mai et l’;investiture du nouveau Président nigérian, les attaques de Boko Haram dans le nord du pays se sont multipliées.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.