Réaction du MoDem au sondage publié aujourd’hui pour les régionales en Languedoc Roussillon – Midi Pyrénées par Robert Rochefort

Réaction du MoDem au sondage publié aujourd’hui pour les régionales en Languedoc Roussillon – Midi Pyrénées par Robert Rochefort

Aucun démocrate ne peut se satisfaire de voir le Front National caracoler en tête du premier tour avec un score qui, en cas de quadrangulaire pourrait même lui permettre de remporter le scrutin. Le premier danger est là.

Il apparait dans ce sondage, que les voix qui se sont portées sur François Bayrou lors de la dernière présidentielle se partagent entre les listes conduites par Dominique Reynié et Philippe Saurel.
Il ne suffit pas en effet de se réclamer unilatéralement d’une alliance entre la droite et le centre pour que cela corresponde à une réalité. Dominique Reynié s’autoproclame à la tête d’une liste « Les Républicains-UDI » et MoDem alors qu’aucun accord n’a été conclu dans ce sens. En état actuel, la tête de liste désignée par Les Républicains ne peut se prévaloir du soutien du MoDem.

Nous sommes encore loin de l’élection et les citoyens ont d’autres préoccupations en tête. Les propositions des formations politiques pour la future grande région sont pour l’instant inconnues des électeurs. Pour sa part, le MoDem a déjà indiqué quels seraient ses axes prioritaires pour la réussite de ce regroupement régional et appelle les associations et les citoyens à s’exprimer sur le site participatif qu’il a lancé : maregiondetoutesnosforces.org.
Le sondage publié aujourd’hui prouve que le jeu est encore très ouvert. Les voix du centre peuvent faire la différence. Dans les prochains jours, le MoDem reprendra ses contacts avec les listes avec lesquelles il est susceptible de s’associer et fera part de sa décision qui tiendra compte de la meilleure façon de faire barrage au Front National – au premier et au second tour – et à répondre aux aspirations des électeurs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.