Soudan sud : attaque d’un site des Nations Unies

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a condamné mercredi soir une attaque meurtrière contre un site de protection des civils de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS), perpétrée dans la journée par les forces de l’opposition à Malakal, dans le nord du pays.

Dans un communiqué de presse rendu public par son porte-parole, M. Ban a déploré le meurtre d’une personne déplacée à la suite de cette attaque, qui a également blessé six autres personnes.

Le Secrétaire général a appelé l’ancien Vice-Président Riek Machar et le commandant des forces armées de l’opposition, Johnson Olony, à ouvrir immédiatement une enquête sur cet incident afin de traduire les coupables en justice.

M. Ban a rappelé aux parties qu’elles doivent respecter l’inviolabilité des locaux de la MINUSS, y compris les sites de protection des civils, qui abritent désormais plus de 140.000 personnes déplacées à l’intérieur du pays.

Réaffirmant qu;il n’existe pas de solution militaire au conflit au Soudan du Sud, le Secrétaire général a par ailleurs appelé toutes les parties à cesser immédiatement les hostilités et à « faire les compromis nécessaires pour mener à leur terme de toute urgence les négociations en cours sous l’égide de l’;Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) ».
M. Ban a en outre exprimé ses condoléances à la famille de la victime et a souhaité un prompt rétablissement aux personnes blessées dans cette attaque.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.