Olivier Arsac rend hommage à Charles Pasqua

Charles_Pasqua

Opinion – mort de Charles Pasqua par Olivier Arsac Maire-adjoint en charge de la sécurité et de la prévention
Maire des quartiers Sept Deniers-Ginestous-Lalande

C’est avec une grande tristesse que j’apprends le décès du ministre Charles Pasqua. Candidat sur sa liste européenne de 1999 et responsable départemental de son parti, le RPF, de 1999 à 2001, je peux témoigner de son inégalable charisme, de son indéfectible fidélité à la France et, plus méconnue, de son immense culture. Il fut celui qui me fit rentrer en politique au moment de la campagne référendaire de Maastricht contre l’euro. La France perd un grand serviteur de l’Etat au moment où la crise financière et monétaire grec lui donne finalement raison, et où « terroriser les terroristes » selon son expression est plus que jamais nécessaire.
Les gaullistes et souverainistes se souviendront.
Photo « Charles Pasqua » par Engelbert Reineke — Bundesarchiv_B_145_Bild-F076526-0027,_Bonn,_Zimmermann_mit_Innenminister_von_Frankreich.jpg. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.