Grèce. Hollande se veut rassurant et tend la main à Tsipras

Photo (c) Twitter François Hollande
Photo (c) Twitter François Hollande
Photo (c) Twitter François Hollande

François Hollande a présidé ce lundi matin un conseil des ministres exceptionnel consacré à la Grèce. Le chef de l’Etat s’est ensuite exprimé publiquement.

Confiance et main tendue à la Grèce. François Hollande s’est d’abord voulu rassurant sur les éventuelles conséquences en France de la crise grecque. Malgré une forte baisse des marchés financiers Hollande a déclaré que l’économie française peut faire face à la situation et n’a “rien à craindre”.

Par ailleurs, François Hollande, à la suite du commissaire européen Pierre Moscovici, a tendu la main au premier ministre grec Alexis Tsipras et déclaré souhaité que les négociations reprennent.

Hollande a cependant souligné regretter le choix de la Grèce de quitter la table des négociations. “La Grèce a également décidé de consulter le peuple par référendum. C’est son choix souverain. C’est la démocratie et le droit du peuple grec de dire ce qu’il veut pour son avenir. L’enjeu sera fondamental : il est de savoir si les Grecs veulent rester dans la zone euro. C’est
leur place à mes yeux, mais c’est à eux d’en décider, ou de prendre le risque d’en sortir” a t il commenté.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.