Attentat en Isère réactions

Un attentat terroriste a visé une usine classée Seveso vers 10h vendredi matin à Saint Quentin Fallavier. Un homme a été retrouvé mort décapité. Deux autres personnes ont été blessées. François Hollande a clairement désigné un acte terroriste. Réactions :

Attentant en Isère : de nombreuses réactions ont été diffusées depuis vendredi matin. De la part des responsables politiques mais aussi par de nombreux anonymes via les réseaux sociaux.

François Hollande :
“Il y a une émotion, mais l’émotion ne peut pas être la seule réponse. C’est l’action, la
prévention, la dissuasion et donc la nécessité de porter des valeurs et de ne pas céder à la peur,
jamais, et d’être à la hauteur de toutes les circonstances, de ne pas créer de divisions inutiles,
de suspicions qui seraient intolérables, de faire le travail que les Français attendent de nous :
les protéger et en même temps établir la vérité et éradiquer les groupes ou les individus qui
sont responsables de tels actes.”

Manuel Valls via Twitter :

Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur est sur place :

Nicolas Sarkozy :

Marine Le Pen :

Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat :
L’attentat perpétré ce matin en Isère est un nouvel acte dans la guerre que les barbares islamistes mènent contre notre civilisation en général et contre la France en particulier.
L’unité Nationale survenue après les attentats du 11 janvier doit se poursuivre mais elle doit aller au-delà des simples déclarations d’intention.
Nous sommes en guerre, contre un ennemi prêt à frapper partout avec une violence extrême. La réponse doit être proportionnée à ce danger grandissant. Il faut éradiquer Daesh en Orient, et la France doit prendre toute sa part dans la nécessaire coalition des pays arabes.
Seule une véritable armée locale, avec des troupes au sol, permettra de faire reculer Daesh. Mais cette guerre se mène aussi en France. Bien sûr contre les filières djihadistes. Mais aussi contre le délabrement de nos valeurs républicaines, qui n’arrivent plus à combler le cœur des jeunes Français.
Aujourd’hui, un sursaut civique et patriotique est nécessaire pour gagner ce combat de la civilisation contre la barbarie.

Christophe Borgel, député de Haute Garonne : 
L’attentat perpétré en Isère contre une usine chimique classée Seveso est une nouvelle attaque contre la France et les valeurs qu’elle porte.
Je condamne ce crime effroyable et la barbarie qui le caractérise. Face à la menace terroriste, j’ai pleinement confiance en la capacité de notre pays à répondre par l’unité et la réaffirmation des valeurs républicaines. La sécurité de nos concitoyens a été au cœur de trois lois votées ces derniers mois. Ces textes permettront désormais aux services de renseignement et à la Justice de disposer d’un ensemble d’outils indispensables pour renforcer notre protection. Au-delà de l’émotion que suscite un acte aussi abject, la France doit continuer avec détermination à mener sa bataille contre le terrorisme et l’obscurantisme qui le guide.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.