24h du Mans comment Hollande veut redonner confiance aux français

24-heures-du-mans François Hollande
logo des 24 heures du Mans, 83e édition

François Hollande était présent ce samedi 13 juin 2015 sur la ligne de départ des 24 heures du Mans. Avec cette visite, il tente de redonner confiance à des français qui en manquent cruellement.  Explications.

Selon les spécialistes, nul président de la République n’avait assisté aux 24 heures du Mans depuis Georges Pompidou. François Hollande a décidé de s’y rendre. Parfois méconnu en France cette course est pourtant l’un des grands moments du sport automobile dans le monde. Les plus grands constructeurs, les plus grands pilotes y participent : Audi ou Porsche sont cette année les grands favoris.

La France n’accueille plus de Grand Prix de Formule 1 -à l’exception de celui de Monaco- mais les 24h du Mans sont suivis en Allemagne, en Angleterre et aux Etats Unis. Un exemple ? La présence fréquente de grands noms du cinéma américain qui se pressent sur place. Dans les tribunes, comme sur la piste pour y participer. Tout le monde se souvient notamment de Steve Mac Queen.

François Hollande a souligné à la presse ne pas être venu dans le Sarthe au Mans pour “faire campagne” dans la perspective de 2017. Mais c’est bien un symbole que le chef de l’Etat accompagné du ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve et du président de la Fédération Internationale Jean Todt est venu soutenir. Celui de la grandeur de la France, membre du conseil de sécurité des Nations Unies, et organisateur de grandes compétitions, parfois boudées par le grand public.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.