Syrie : négociations de paix à Genève

SyrieL’Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, a annoncé mercredi que les consultations informelles entre l’ONU et les parties prenantes au conflit syrien, qui ont débuté il y a plus d’un mois à Genève, se poursuivront jusqu’au mois de juillet 2015.

Dans un communiqué de presse rendu public par son porte-parole, Mr. de Mistura a annoncé que, depuis le 5 mai dernier, il s’était entretenu aux côtés de son Envoyé spécial conjoint pour la Syrie, Ramzy Ezzeldin Ramzy, avec des représentants du gouvernement syrien, de la Coalition de l’opposition syrienne et de 39 formations politiques et de la société civile du pays.

Mr. de Mistura et Mr. Ramzy ont également organisé 26 réunions avec des représentants d’Etats de la région, des membres du Conseil de sécurité des Nations Unies et d’organisations régionales, a-t-il précisé.

« Ce processus devrait se poursuivre jusqu’au mois de juillet à 2015 », a ajouté l’Envoyé spécial pour la Syrie.
M. de Mistura a par ailleurs exprimé le souhait que conflit en Syrie prenne fin dans les plus brefs délais.

« C’;est inévitable, tout comme nous avons pu le constater dans d’autres conflits. Plus vite [les armes] seront réduites au silence, plus il sera possible de sauver des vies », a-t-il estimé, appelant les acteurs syriens, régionaux et internationaux à tout faire pour contribuer à mette un terme aux combats et à protéger les populations civiles.
Assurer une telle protection est particulièrement nécessaire dans le cas de l’utilisation de bombes barils, a précisé l’Envoyé spécial de l’ONU.

M. de Mistura a insisté sur le fait que la seule issue possible à la crise actuelle réside dans un processus de négociations politiques inclusives, à l’initiative des parties syriennes.
« Les consultations de Genève demeurent un processus de réunions individuelles et informelles visant à rendre opérationnel l’accord de Genève du 30 juin 2012 », a rappelé M. de Mistura, en référence à l’accord sur les principes d’un processus de transition politique dirigé par les Syriens, signé par les Etats membres du groupe d’action sur la Syrie dans la ville Suisse.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.