26 000 chômeurs de plus en France en avril

26 000 chômeurs de plus en France en avril

Malgré les bons chiffres de la croissance au premier trimestre, le marché de l’emploi reste sinistré en France. Au mois d’avril 2015, le nombre de demandeurs d’emplois a une nouvelle fois fortement augmenté.

Les statistiques du chômage du mois d’avril 2015 ne sont pas bonnes. Le ministère du travail fait état d’une hausse, importante, de 26 200 personnes supplémentaires pour la seule catégorie A. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A s’établit à 3 536 000 en France métropolitaine fin avril 2015. Ce nombre augmente par rapport à la fin mars 2015 (+0,7 %, soit +26 200). Sur un an, il croît de 5,1 %.

Dans les autres catégories -demandeurs d’emploi ayant eu une activité réduite- les statistiques sont tout aussi mauvaises. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en activité réduite (catégories B et C) s’établit à 1 808 600 en France métropolitaine fin avril 2015 : sur un mois, il augmente de 1,9 % pour l’activité réduite courte (catégorie B, +6,1 % sur un an) et de 1,4 % pour l’activité réduite longue (catégorie C, +14,9 % sur un an).

Il faut toutefois un délai de plusieurs mois avant que la reprise
de l’activité ne se traduise par des embauches

Du côté du ministère, l’optimisme reste de mise. “La croissance économique enregistrée au premier trimestre (+0,6 %), dynamisée par la montée en charge du pacte de responsabilité et de solidarité, a été plus forte que la moyenne de la zone euro. Il faut toutefois un délai de plusieurs mois avant que la reprise de l’activité ne se traduise par des embauches. En effet les entreprises ont tendance, avant de recruter, à répondre aux reprises des commandes par des ajustements internes (heures supplémentaires par exemple)” souligne t on dans l’entourage de François Rebsamen.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.