Emmaüs égratigne le maire de Béziers Robert Ménard

Emmaus Ménard Beziers

La dernière campagne des compagnons d’Emmaüs fondés par l’abbé Pierre rebondit sur la polémique du fichage des élèves lancée par le maire de Béziers, Robert Ménard.

Les communicants des compagnons d’Emmaüs ont décidé de mettre en avant dans leur dernière campagne de publicité, des valeurs philosophiques, aux antipodes de celles portées par le maire de Béziers Robert Ménard. Dans une affiche, l’association humanitaire, fondée par l’abbé Pierre indique “Emmaüs pratique l’accueil inconditionnel de tous. Que l’on s’appelle Ali, Ivan, Jacob, Mustafa, José et même Robert… de Béziers ou d’ailleurs” un pied de nez aux statistiques ethniques prônées le maire de Béziers, Robert … Ménard.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.