Opinion – le gouvernement doit lever les incertitudes sur les trains par Jean Louis Chauzy

Opinion – L’AVENIR DES TRAINS D’EQUILIBRE DU TERRITOIRE (TET) N’EST GARANTI NI DANS LE FONCTIONNEMENT, NI DANS LE FINANCEMENT ! par Jean Louis Chauzy, président du conseil économique, social et environnemental de Midi Pyrénées

La Commission « TET d’avenir » présidée par Philippe DURON a rendu son rapport. Si le diagnostic et les analyses qu’elle présente sont incontestablement de qualité, les préconisations avancées laissent les Midi-Pyrénéens entre espoirs et inquiétudes.

L’espoir, c’est d’abord, dans la perspective de la future région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, le renforcement envisagé du nombre des dessertes et de la qualité de services de Bordeaux à Marseille, via Toulouse et Montpellier.

L’espoir, c’est aussi le maintien des dessertes sur la ligne Paris-Limoges-Toulouse et la confirmation du train de nuit entre Paris et Rodez et Paris-Toulouse-La Tour de Carol.

L’inquiétude, c’est par contre le transfert sur autoroute de la desserte Toulouse-Hendaye et de la desserte Clermont-Ferrand-Béziers ou encore l’abandon de la liaison directe quotidienne Toulouse-Cerbère.

Mais l’inquiétude, c’est surtout du point de vue de la Région, le transfert annoncé des trafics abandonnés et donc la perspective de nouvelles charges.

Il appartient désormais au Gouvernement de prendre les dispositions nécessaires en étroite concertation avec les Conseils Régionaux pour donner droit à ces espoirs et lever toutes les inquiétudes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.