Malvy veut une école régionale du numérique en Midi Pyrénées

Malvy veut une école régionale du numérique en Midi PyrénéesMartin Malvy s’est entretenu pendant une heure ce matin avec Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat en charge du numérique, à Bercy où il devait également rencontrer Carole Delga. Le président de la région Midi Pyrénées a plaidé pour la création d’une école régionale du numérique.

Le président de la Région Midi-Pyrénées a insisté sur son souhait de voir au plus tôt approuvés les dossiers des 5 départements – Ariège, Aveyron, Lot, Tarn, et Hautes-Pyrénées – qui sont maintenant candidats au financement de l’Etat pour les infrastructures de haut et très haut débit, les financements pour le Gers et le Tarn-et-Garonne ayant été approuvés. Rappelant l’engagement d’une participation de la Région à hauteur de 120 M€ par solidarité territoriale, Martin Malvy s’est par ailleurs ouvert de deux projets qu’il souhaite mettre en œuvre.

Le premier concerne la création d’une École Régionale du numérique « éclatée » sur plusieurs lieux de formation, en lien notamment avec les 50 cyber-bases de Midi-Pyrénées, les Maisons Communes Emploi Formation (MCEF) ou Pôle Emploi. Martin Malvy a dit à la Ministre sa volonté d’aller vite et d’ouvrir en priorité ces formations aux élèves en décrochage scolaire quel que soit leur niveau. Cette formation en alternance pourrait être ouverte à une centaine de jeunes en première phase.

Le second sujet dont le président de Région souhaitait s’entretenir avec la Ministre concerne les zones blanches en téléphonie mobile. Le Gouvernement ayant annoncé son intention d’aller de l’avant, Martin Malvy a confirmé à Axelle Lemaire l’existence de vrais problèmes en région, et son accord de principe sur l’élaboration, en commun avec l’Etat et les Groupes d’un plan régional visant à résorber ces zones en 5 ans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.