Moustique tigre : alerte renforcée en Haute Garonne pour la dengue et le Chikungunya

Moustique tigre : alerte renforcée en Haute Garonne pour la dengue et le Chikungunya

Moustique tigre : alerte renforcée en Haute Garonne pour la dengue et le ChikungunyaDengue et Chikungunya : Surveillance sanitaire renforcée en Haute-Garonne du 1er mai au 30 novembre 2015 annonce l’institut de veille sanitaire ce lundi. En cause : le moustique tigre.

Le moustique Aedes albopictus ou moustique tigre, est implanté dans le département de la Haute-Garonne depuis 2012. Ce moustique est connu pour être un vecteur potentiel de maladies comme le Chikungunya ou la Dengue. Conséquence : les autorités sanitaires mettent en place une surveillance sanitaire renforcée dans tout le département.

153 cas signalés en 2014 dans le département de Haute Garonne

Le Chikungunya et la Dengue sont des maladies à déclaration obligatoire qui doivent être signalées partout en France métropolitaine en utilisant la fiche de notification adaptée. Néanmoins, pour certains départements de France métropolitaine dans lesquels le moustique tigre est implanté, comme la Haute-Garonne, un système de surveillance sanitaire renforcée des cas de Dengue et de Chikungu-nya est mis en place dans le but de détecter plus précocement les cas suspects revenant de zones endémiques et mettre en place ra-pidement les mesures de gestion pour éviter l’apparition de nouveaux cas indiquent les spécialistes de l’Institut de veille sanitaire.

En 2014, en Haute-Garonne 153 signalements ont été adressés à l’ARS Midi-Pyrénées : 50 cas importés de chikungunya et 18 cas pour la dengue ont été confirmés positifs.

Photo « CDC-Gathany-Aedes-albopictus-1 » par James Gathany, CDC — This media comes from the Centers for Disease Control and Prevention‘s Public Health Image Library (PHIL) Sous licence Domaine public via Wikimedia Commons.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.